Orthèse

Comment se laver avec une attelle au poignet ?

3 minutes de lecture
prendre un bain avec une attelle

Si vous avez une fracture ou une entorse d’un membre, il est fort probable que vous soyez confronté à la difficulté de se laver avec une attelle au poignet ou un plâtre à la jambe sans risquer de le mouiller. Garder l’orthèse au sec est essentiel à la guérison. L’humidité de la prothèse peut entraîner des irritations, des moisissures voire une infection de la peau.

Dans un premier temps, vous pouvez choisir de tenir votre membre blessé hors de l’eau. Cependant vous n’êtes pas à l’abri que l’eau ne se déverse dans le plâtre, et ne mouille irrémédiablement son rembourrage. Le temps de séchage provoquera gêne et  inconfort et des odeurs nauséabondes risquent de se développer.

Voici dans cet article nos meilleures astuces pour être toujours propre même si vous souffrez d’un handicap temporaire !

1. Le sac plastique

Utiliser un simple papier pour enrober votre membre ne sera bien sûr pas concluant ! Pensez plutôt à l’utilisation de sacs plastique. C’est un excellent moyen de garder un plâtre au sec pendant la douche. Enfermez votre membre plâtré dans un sac en plastique et fermez le avec un ruban adhésif collé également sur la peau. Vous éviterez ainsi que l’eau ne pénètre dans le sac.

La taille du sac que vous choisirez sera fait en fonction de l’endroit où se trouve la blessure. Pour une jambe cassée, un sac poubelle en plastique sera l’idéal.

Avant utilisation, assurez-vous que le sac ne soit pas troué, que la fermeture soit bien étanche et n’essayez pas d’immerger le plâtre.

2. L'emballage plastique

Vous pouvez recouvrir votre plâtre avec du film étirable que l’on trouve facilement en grande surface ou que vous avez sans doute à la maison.

garder un platre au sec

Faites attention à assurer une bonne étanchéité autour du haut du plâtre. Et comme avec le sac plastique, vous pouvez terminer avec un ruban adhésif pour faire office de joint entre la peau et le plâtre pour ne pas laisser d’espaces où l’eau risquerait de s’infiltrer. C’est une méthode un peu plus compliquée que le sac plastique et un peu plus coûteuse également.

Encore une fois, évitez de plonger « votre emballage » dans l’eau, car le joint pourrait ne pas être aussi étanche que vous l’espérez.

Les protège plâtre

protection pour platre

Il existe désormais sur le marché des protections pour plâtre parfaitement adaptées à chaque partie du corps et spécialement conçus pour protéger votre membre de l’humidité.

Certains possèdent une pompe pour aspirer l’air sous la housse, formant ainsi une parfaite étanchéité avec le bras ou la jambe

Plusieurs marques et de nombreuses tailles existent et semblent avoir fait leurs preuve. Plus durables que les autres options, ils sont réutilisables et donc peu susceptibles de se déchirer. Certains peuvent même être immergés dans l’eau, vous permettant l’utilisation en piscine.

Ils ont sans doute un coût plus important qu’un simple sac plastique, mais leurs avantages sont supérieurs et leur étanchéité désormais prouvées.